th (9).jpg

La Gestalt-thérapie

  La Gestalt s’appuie sur la théorie de Fritz Perls. La Gestalt, « forme » en allemand, s’intéresse à tout ce qui prend forme. Elle s’appuie sur la manière d’être au monde.

Dès sa conception, le bébé éprouve des sensations. A sa naissance, les premiers contacts avec son environnement vont être déterminants dans sa manière de contacter le monde.

La Gestalt attache de l’intérêt au ressenti de la personne, à ses besoins, à la manière dont ils sont satisfaits et au sens que la personne en donne. C’est le cycle de contact. Lorsqu’une étape de ce cycle n’est pas franchie, il y a blocage dans la relation ou dans notre mode de fonctionnement, d’où nos souffrances, nos difficultés, les situations récurrentes qui se reproduisent dans notre vie.

Frontière- contact

La Gestalt s’intéresse particulièrement à la frontière contact, le mouvement qui va vers l’autre ou au contraire, le mouvement de recul, qu’est-ce qui induit ce mouvement. Vous ressentez certainement chez vous une envie d’aller vers ou un retrait quelque chose qui s’anime en vous. Le Gestalt-thérapeute s’intéresse à ce qui empêche ou qui va aider à une meilleure relation et va travailler sur la qualité de contact.

Ici et maintenant

La Gestalt-thérapie s’intéresse à l’ici et maintenant, à ce qui se passe plus particulièrement au cours de la séance, à ce qui prend forme à ce moment- là entre le patient et le thérapeute. C’est ce qui se construit en présence de ce qui est là, en soi et autour de soi dans l’instant. La prise de conscience de mouvements corporels, psychiques, émotionnels et affectifs nous permettent de vivre mieux notre existence et de lui donner du sens.